Lorelei James

Résultat de recherche d'images pour "Lorelei James"

 

Biographie

 

Lorelei James est une des auteures dont les romans érotiques connaissent le plus grand succès aux États-Unis. Elle a reçu de nombreuses récompenses littéraires, dont le Romantic Times Reviewers’ Choice Award. Lorelei vit dans le Dakota avec sa famille.

41ja7W9ZnKL

Présentation de l'éditeur

« Il n’avait jamais ressenti ce genre de désir pour une femme. Évidemment, il rêvait de la baiser, mais il avait aussi envie de... plus. Comme c’était une première, il n’avait aucune idée de la marche à suivre. »

 

« À se damner ! » Maya Banks, auteure de la série À fleur de peau​

 

Après avoir surmonté bien des épreuves, Deacon McConnell n’a qu’une consolation : le combat. Grâce à Ronin Black, le maître du dojo, il découvre l’art d’enseigner les sports de combat. C’est à l’occasion de ses cours qu’il rencontre Molly Calloway. Cette jeune femme douce et sensible n’a jamais eu confiance en elle et se sent complexée par son poids. En arrivant à Denver, elle décide d’apprendre à se défendre avec ses poings. Ce n’est qu’au contact de Deacon qu’elle parvient à retrouver confiance en elle et en son corps. Grisée par ces sensations nouvelles, elle veut s’aventurer plus loin dans le désir, la sensualité, et surtout, la passion.

 

Grande déception

 

Ma chronique : 

Nous retrouvons dans ce quatrième Tome,  Molly et Deacon qui étaient des personnages secondaires des autres romans. Leur histoire est toute mignonne et ne ressemble en rien avec les autres tomes où on avait l’originalité des pratiques de bondages. Ici, on fait dans la vanille, alors pour  celles et ceux qui aiment, vous trouverez votre bonheur dans cette soft romance mais pour les autres qui apprécient les amours un peu plus pimentés sachez que vous risquez de vous ennuyer. Pourtant Molly est un personnage qui mieux exploité aurait pu apporter beaucoup au récit. Je trouvais la couverture très belle dans la même veine des trois précédentes mais du coup elle n’est absolument plus adapter à l’histoire. Bref je ne vais pas m’étendre dans cette chronique, je suis juste déçue. Quand on sait qu’il faut attendre des mois pour avoir la suite de cette série, il y a de quoi être pour le moins désappointée. Je vous laisse vous faire votre opinion mais en ce qui me concerne c’est un grand flop.

 

Citation : 

Oui, tous les coups sont permis pour t’avoir. Venant de moi, ça ne te surprend plus, si ? Bon, écoute… Je suis désolé de t’avoir laissée toute seule au country club, puis de t’avoir parlé sèchement dans le couloir. C’est vrai, j’aurais dû t’expliquer ce qui se passait avec mon père et Julianne. D’ailleurs, c’est une longue histoire. Et puis, j’aurais dû aussi te prévenir que je n’allais pas rentrer à l’hôtel hier soir.
— C’est un bon début, murmura Molly.
— C’est vrai ?
— Oui. Je me suis fait du souci pour toi, tu sais.
— Je sais. Excuse-moi.
— Que s’est-il passé avec tes parents ?
— Je t’expliquerai plus tard. Pour l’instant, il s’agit de nous deux et de personne d’autre. Molly, est-ce que tu m’aimes encore ?
Il soutenait son regard avec une fragilité qui émut Molly. Il n’était pas monté sur ce toit convaincu qu’elle tomberait à ses pieds, mais il était prêt à se battre pour la reconquérir.
— Tu m’as fait du mal, Deacon. J’ai regretté de ne pas pouvoir te dire de vive voix ce que j’avais sur le cœur. Au lieu de ça, je t’ai blessé avec ce « putain de bout de papier », comme tu dis. Mais il n’était en aucun cas question de rompre.

 

105276189