K.C WELLS

Résultat de recherche d'images pour "K.C WELLS"

Biographie de l'auteur

K. C. Wells est nee et a grandi dans le nord-ouest de l'Angleterre. Depuis toute petite, l'ecriture a ete sa passion. Puis elle a grandi et les necessites de la vie l'ont obligee a arreter d'ecrire. K. C. a decouvert les fictions erotiques en 2009, lorsque l'achat d'une romance gay l'a conduite a une decouverte surprenante: lire un livre sur des hommes amoureux etait sacrement excitant. En 2012, alors que sa vie etait arrivee a son point le plus bas, la necessite desesperee de faire quelque chose de creatif se fit sentir. Une decouverte encore plus grande lui permit d'ouvrir ses ailes: ecrire sur des hommes amoureux etait plus excitant encore... L'ordinateur portable n'a toujours aucune idee de ce qui lui est arrive... Il sait seulement qu'il veut se reposer, s'il vous plait. Et il lui faut maintenant s'habituer a l'idee que la ou K.C. Wells va, il va. Quant a ces hommes amoureux dont elle ecrit les histoires, la liste de ceux qui attendent qu'elle ecrive la leur ne cesse de s'allonger.

17434594_648180512045730_3894768780724909542_o

Présentation de l'diteur 

Deux mois après que Mitch Jenkins a vu sa vie s’écrouler quand sa relation de deux ans a connu une fin brutale, la souffrance est toujours présente. La tentative d’un collègue pour le réconforter l’amène dans un « club » secret. Mitch n’est vraiment pas intéressé par les minets qui paradent comme des paons jusqu’à ce qu’il aperçoive un jeune homme à l’arrière de la salle, le nez plongé dans un livre et inconscient de son entourage.
Le voilà maintenant intéressé.

Nikko Kurokawa veut payer sa dette et sortir du Black Lounge où on le force non seulement à avoir des rapports sexuels, mais où il doit aussi parfois subir des maltraitances pour plaire aux clients. Gagner sa liberté se révèle difficile, surtout lorsqu’il commence à attirer l’intérêt d’une certaine clientèle. La vie devient plus facile à supporter lorsqu’il rencontre Mitch qui n’est pas du tout comme les autres hommes qui fréquentent le club. Et quand il tombe amoureux de cet homme, Nikko suppose qu’il peut tout supporter. Bientôt, se répète-t-il, il pourra sortir de cet endroit sordide et Mitch et lui pourront déterminer s’ils ont un avenir ensemble.

Mais aucun d’eux n’a pris en compte ceux qui ne voulaient pas que Nikko parte…

plutôt sympa

 

 

Ma chronique : 

 J'ai trouvé la lecture de ce livre presque addictive et j'ai du rogner sur mon temps de sommeil. L'histoire de Nikko est très sombre et pendant un bon moment je ne savais pas s’il pourrait se sortir de ce milieu de la prostitution. Toute la question étant «  Que seriez-vous prêt à faire par amour »  Parce que au final c’est bien d’amour qu’il s’agit et cela sauve le récit de la noirceur dans laquelle il aurait pu tomber. Mais c’était sans compter sur Mitch 45 ans professeur d’anglais qui après une rupture récente qui l’a laissé sur le carreau a du mal à rebondir. Avec l’aide d’Aaron un collègue de travail il va découvrir le monde sordide de la prostitution cachée sous les velours d’un club chic en apparence. Pourtant rapidement il va sentir qu’il y a quelques chose qui cloche mais quoi ? La rencontre avec Nikko au travers d’un miroir sans tain va le bouleverser et faire basculer sa vie d’une façon qu’il n’aurait jamais pu prévoir.  Nikko à mis le doigt dans un engrenage dont il n’avait pas conscience et il ne sait plus comment faire pour en sortir. Le principe d’une dette qui au lieu de diminuer pour service rendu ne fait qu’augmenter est vraiment désespérant.  On ne peut qu’être touché par les épreuves que va subir le jeune Nikko 22 ans dans ce monde de perversité, les rapports sexuels imposés et la torture BDSM subie ne vont lui laisser que très peu d’espoir. Heureusement dans ce tunnel il y a pour lui une petite lumière qui brille et l’aide à avancer et cette lumière c’est Mitch. Concernant l’écriture et la traduction de ce roman, j'ai eu du mal avec quelques passages de l'écriture de KC Wells. Une certaine tendance à faire traîner l'intrigue en changeant de sujet, assez frustrante et dérangeante pour moi. Je ne parle pas des défauts de traduction lorsqu'il y a des erreurs dans les prénoms et que l'on passe de long moment en compagnie du frère de Mitch, nommé Gareth qui se retrouve avec le prénom du collègue de Mitch : Aaron et malheureusement il y a d'autres confusions. Ceci dit dans l'ensemble c'est un bon roman et surtout Mitch et Nikko sont deux personnages très porteurs, l'un a beaucoup d'humanité et l'autre fait preuve d'un courage fantastique et suivre leur histoire d'amour est un plaisir. A vous de vous faire vote avis.

 

Citation : 

Mitch s’approcha de sa bouche et il l’embrassa, lentement et langoureusement, ses hanches bougeant doucement, une douce vague qui disait à Nikko que son membre était toujours enfoui en lui. Il ferma les yeux pour stopper tout ce qui aurait fait éclater sa petite bulle de bonheur, le club, monsieur Richards, monsieur M, même Ichy, bien que son visage brûle de honte à cette idée. Il voulait tout oublier sauf le merveilleux homme fort qui le tenait comme s’il était quelque chose qu’il fallait chérir.
Ça ne signifiait cependant pas qu’il pouvait tout exclure. L’avertissement de Jesse résonnait encore dans sa tête, remuant son estomac. Il était trop tard pour penser à être objectif. Il savait que la logique voulait qu’il ne s’attache pas, mais bon sang, il avait loupé le coche.
Il appréciait beaucoup Mitch

 

 

105276189