Abigail Barnette 

71DzJNxk0RL

 

Biographie de l'auteur

 

Originaire du Michigan, Abigail Barnette est une auteure à succès qui a déjà sévi sous de nombreux pseudonymes. Cette blagueuse au sens de l'humour légendaire a plus d'une corde à son arc. Quand elle n'est pas occupée à rafler des prix littéraires pour ses romances érotiques, elle dort. Le reste du temps, elle est hors d'état de nuire pour diverses raisons. Elle vit avec ses deux enfants et son mari, seul être humain capable de la supporter plus de cinq minutes sans avoir des envies de meurtre.

51ikmNjg2pL

Présentation de l'éditeur

Dans sa carrière comme dans l’intimité de la chambre à coucher, Neil Elwood a du mal à lâcher prise. À force de tout contrôler, il a fini par croire qu’il était fait pour dominer. D’autant plus que sa seule expérience de soumission sexuelle lui a laissé un mauvais souvenir. À l’occasion d’un déplacement professionnel à Londres, Neil passe la soirée avec Emir, milliardaire qui fréquente le même club libertin que lui. Sophie l’invite à s’abandonner à lui en toute confiance. Elle est bien placée pour savoir qu’il est entre de bonnes mains...

 

 

Ma chronique

 

 

The Partner est une histoire courte une quarantaine de pages tout au plus. Cette histoire à lieu après le tome 2 et contient donc de nombreux spoilers, pour cette raison mieux vaut la lire en respectant l’ordre mais si cela vous importe peu de spoiler alors c’est possible aussi. Dans cette nouvelle, nous retrouvons Neil en bien meilleur santé  à Londres alors que Sophie est restée à New York. Neil va retrouver leur ami commun « Emir »  et là, il va lui faire une proposition que Neil ne pourra pas refuser. Afin de mieux comprendre le rôle qu’impose la soumission, il y aura une séance entre eux deux qui aura un impact important sur sa façon de voir, de faire et de vivre son côté dominant. J’ai apprécié la bisexualité de Neil et son courage pour aller au-delà de sa première mauvaise expérience de soumission. L’histoire reste chaude et sexy. La complicité avec Sophie est aussi un élément intéressant, c’est agréable de les savoir enfin heureux même si nous ne les retrouvons pas physiquement dans ce livre. Sophie n’est pas totalement absente du récit mais elle n’en est plus le personnage principal. Bonne lecture.

 

Citation : 

Je trouvais Emir de bonne compagnie, il ne considérait pas le sexe comme le trophée à remporter à tout prix, mais plutôt comme une éventualité future délectable. J’avais rencontré – et éconduit – de nombreux hommes et femmes qui me prenaient pour un libertin invétéré et partaient du principe que j’étais partant pour les baiser. Comme si le sexe coulait de source, de façon aussi évidente qu’une poignée de mains.

 Livre lu dans le cadre du challenge contre l'homopbhobie organisé ici :

105276189